Le coin des poussins



Institutrice de maternelle depuis 8 ans, je m'occupe actuellement de la classe des "poussins" qui sont en fait des TPS/PS .
Quand on regarde mon blog, on comprend aisément pourquoi j'ai bien du mal à quitter la maternelle ... je crois qu'à défaut d'en avoir fait mon métier à part entière, je ne pourrai pas survivre sans un espace libre de créativité ...

Voici donc ... les créations de mes "pioupious" ...
Je précise que j'ai choisi depuis deux ans, de réaliser un cahier de vie sur feuille A3 qui sont reliées entres elles à chaque période. De cette façon, nous n'avons pas de "pochettes" car toutes les réalisations des enfants sont reliées dans ce cahier.
Je suis absolument satisfaite de cette méthode  qui même si elle demande du travail donne un résultat hors norme et qui est en plus ...facile à stocker et à garder !


Alors, on commence avec ma technique préférée, celle qui donne toujours les plus beaux résultats, les plus belles couleurs, même avec des petits qui ne sont pas des pros en dessin :

L'encre et la craie grasse ...

Le principe est simple, l'enfant dessine avec des craies grasses sur une feuille blanche, un dessin ou un graphisme. La seule "vraie" contrainte est qu'il faut bien appuyer sur sa craie ce qui n'est pas toujours facile pour de jeunes enfants. Il faut donc parfois les aider un peu au début pour leur montrer que le trait doit être bien épais. Ensuite on passe de l'encre sur la feuille, soit avec une éponge, soit avec un pinceau, soit en mouillant la feuille et en y déposant quelques gouttes qui vont être diffusées par l'eau. On peut y rajouter du gros sel pour un effet cristallisé, y mélanger du paic citron et faire des bulles que l'on dépose sur sa feuille ... bref, les possibilités sont innombrables ! J'ai même trouvé cette année une encre magique qui change de couleur avec un révélateur.




Voici la couverture de mon cahier de vie.
Pour le fond, les enfants ont du tourner autours des gommettes avec des craies grasses de couleurs.
Le fond a été rempli librement à l'encre.
Ensuite il a fallu dessiner le poussin à la craie grasse noire en suivant un modèle simple.
Il a été peint à l'encre jaune et orange puis découpé et collé sur le fond.
La couverture du cahier est ensuite plastifiée.

 

                      

Dans une classe de MS/GS on avait réalisé selon le même principe des poules (MS) 
et des ours (GS).

GS "les animaux d'Afrique"
MS "les lièvres de Pâques" craies grasses, encre et gros sel.
Attention on dépose le gros sel sur l'encre humide et on ne le retire que lorsque le dessin est bien sec. Le lapin doit être dessiné d'après un modèle à base de ronds puis colorié 
"Jusqu’à ce qu'on ne voit plus de blanc"

PS "Le bonhomme de neige" 
Craie grasse blanche + encre noire diluée à l'eau.

PS "les rois" 

PS "Le rond" Fond à l'encre et traces à la gouache

Les contes ... PS


"La forêt du grand méchant loup"
Pour réaliser la forêt :
L'enfant trace à la craie grasse brune des traits verticaux (par deux) pour les troncs d'arbres,
puis il gribouille avec différents verts au niveau du feuillage.
Ensuite on remplit les troncs à l'encre brune et on tamponne avec un tampon rond les feuilles des arbres avec différents verts et du jaune.
Avec un pinceau on réalise l'herbe.
Le loup est réalisé en papiers découpés à assembler selon un modèle.
Je travaille donc à la fois, les arts visuels, le graphisme (traits verticaux et points),
la logique et le schéma corporel du loup.

Autre version ...
"Le Petit Chaperon Rouge"

et encore une pour la route ...


 "Boucle D'Or et les trois ours" PS

Pour réaliser les ours, c'est facile : 
Chaque enfant dessine un ours selon un modèle à base de ronds avec une craie grasse noire.
Cet ours est ensuite réduit à la photocopieuse deux fois puis peint avec de l'encre.
Ensuite, il faut juste les coller par ordre de taille.

TPS


En fin d'année on travaille sur la majuscule du prénom ...



Autre super idée avec un rendu magnifique que j'ai trouvé dans le blog "http://pinceaumousse.canalblog.com"





Le loup dans tous ses états ...

Chaque année, je travaille avec les enfants sur le thème du loup dans les contes,
les petits adorent et c'est l'occasion d’exprimer ma créativité !


Et HOP ! Un loup en papier mâché ...un !





Les journées colorées ...

Au programme de petite section, il faut apprendre à reconnaître les couleurs et à les nommer !
J'ai bien tenté l'aspect ludique des smarties (la règle est simple : tu me donnes la bonne couleur, tu manges le smarties !) ... mais, 3 kilos dans les fesses plus loin, j'ai pu constater que je connaissais parfaitement mes couleurs contrairement à certains de mes petits monstres !
Du coup, j'ai opté depuis deux ans pour une technique plus approfondie qui plait beaucoup aux enfants et qui n'a aucune conséquence sur le poids de la maîtresse :
Je travaille sur des albums relatifs aux couleurs comme "Lola" Olivier Dunréa ou "Le Secret" d'Eric Battut  pour le rouge ou encore "Je cherche un ami" toujours d'Eric Battut pour le vert ... ou avec ... c'est mon préféré "Le loup qui voulait changer de couleur" d'Oriane Lallemand et,
 je demande aux parents un jour de cette semaine :
Un habit rouge, un objet rouge et un goûter rouge ou d'une autre couleur !
Ce jour-là on fabrique une collection d'objet de cette couleur, on organise en salle de jeu une "course aux objets rouge" ... Le succès est garantit et les enfants sont ravis !



Cette année on a même réalisé des "sablés poussins" tout verts ... 
et on les a mis dans un nid parce que c'est plus joli !


Ont suivis des jolies illustrations dans les cahiers de vie, mélange d'encre soufflée, 
de peinture tamponnée et de graphismes à la craie grasse ...






















4 commentaires:

  1. Trop choux les sablés poussins...
    Ne voudrais tu pas inspirer l'institutrice de mon Jules??!
    bisous Camille la soeurette!

    RépondreSupprimer
  2. L'idée des sablés poussins, je prends... Grand merci !
    Christelle (MS/GS)
    http://apprentissages21.free.fr

    RépondreSupprimer
  3. bonjour je suis actuellement atsem dans une classe de tps/ps nous travaillons aussi sur le loup chez nous c'est loulou. je souhaite realiser le loup en papier maché mais avez vous les différentes etapes pour realiser le debut du loup par exemple pour les pattes des long tube? la tete ? les pieds? le corps ? et les bras ? merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour !
    Alors, effectivement, j'avais au préalable réalisé un "squelette" avec un ballon de baudruche pour la tête et le ventre (plus gonflé !), des longs tubes (style essuie-tout mais solides ) que nous avait donnés un papa, et pour le reste, j'ai utilisé du fil de fer épais mais flexible que l'on trouve en jardinerie ( mains, pieds, doigts, oreilles et museau ...). Le tout a ensuite été solidifié et assemblé avec du scotch déménageur ...
    J'espère que mon explication est assez claire et vous aidera dans votre réalisation :0) ... Bon bricolage ! Mel.

    RépondreSupprimer